« Celui dont on ne dit pas le nom » joue au père noël : le père noël est une ordure

Publié le par Manue la clocharde

" Il convient de reconnaître que le chaos actuel est lié à la décadence du langage, et qu'il est sans doute possible d'y apporter quelque amélioration en s'attaquant à cet aspect verbal du problème... Le langage politique - et avec des variantes, la chose est vraie pour tous les partis politiques, des conservateurs aux anarchistes - a pour but de faire paraître vrai le mensonge, respectable le meurtre, et de donner une apparence de solidité à ce qui n'est que paroles en l'air". George Orwell (Extrait de l’excellent 1984 ..vous l’aviez reconnu..du moins j’aime à l’espérer…)

Je prends une fois de plus le risque de passer pour une « infâme gauchiste » mais tant pis …

 Un jour, j'ai vu la pancarte d'un manifestant où il était écrit : "la France un pays de merde avec un peuple de cons", ceci dit, sans vouloir offenser personne je pense qu'iol avait pas tord le gars....

 Rassurez moi, suis-je la seule  à avoir clairement entendu « celui dont on ne dit pas le nom », parler de violence dans les banlieues et immédiatement après dire qu'il y avait un gros problème d'immigration, faisant un rapprochement plus que nauséabond( et le mot est faible !!!) qu'aurait pu faire un certain Jean-Marie, sans soulever une vague de protestations il y a encore pas si longtemps  ?

Suis-je la seule à avoir entendu, qu'il n'y avait aucun problème social et que les chômeurs étaient très clairement tous des feignants qui ne voulaient pas travailler ?

Suis-je, encore une fois, la seule à l’avoir entendu promettre les Assises aux casseurs des banlieues, qualifiant ainsi leurs actes, au mépris total de ce principe de base d'une démocratie qui veut que les pouvoirs exécutif et judiciaire doivent être séparés ?

Et pour finir , j’espère ne pas être la seule à l'avoir entendu dire, à propos de Chirac, qu'il était dommage que la justice réagisse si tard ? (car même si Chirac a d'innombrables casseroles au cul, ce n'est pas au président de la République ni à qui que soit d’autre d'appeler au lynchage)

« Celui dont on ne dit pas le nom » Roi des  superlatifs utilisés à gogo : remarquable, extraordinaire, etc…  et tout particulièrement utilisés pour sa personne : je propose quelque chose qui n'a jamais été fait, révolutionnaire...et patati et patata… Il a aussi fait très fort dans
l'utilisation populiste des victimes : « cette pauvre femme », « ces pauvres fonctionnaires », « ce remarquable policier », mais où va t on ? (le mais où va-t-on est une de mes favorites…héhéhéhé hein ma brave dame ???)

Bref, Un langage d'une pauvreté absolue et surtout un « Empereur » incapable de faire une phrase sans fautes, mais, comme il dirait, « les français ils vont adorer ».

Je passerais sous silence (bien que je n’en pense pas moins) la prestation de PPDA et de la mère Chabot complètement dociles : aucune contradiction, aucune questions gênantes ….La télévision Française au service de l’état….

Ah j’allais oublier : "Il" a dit: "Sur l'indice des prix et non plus sur ceux de la construction".
(Et là j’ai un problème : "Indice des prix" me semble un peu  flou... Le pain, les pâtes, le poisson ou les Rolex(s) ?...)

Et pour finir, le fameux « Les Français m’ont élu pour ça !« …. même si il est vrai que Mussolini et Hitler ont été élus "démocratiquement", et que si le Maréchal Pétain l'avait voulu, il se serait fait plébisciter en 1940, et de Gaulle jeté aux oubliettes par le suffrage universel ... Il ne faut pas renoncer à lutter et à résister même si on est obligé d'accepter le résultat du vote !!!!!..c’est con parfois une démocratie !!!! …Y a vraiment des révolutions qui se perdent !!!!

Publié dans Langue de pute

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le Petit Nicolas (mais en Plus Grand) 16/12/2007 21:56

Si tu aimes Orwell , et si ce n'est deja fait , je te recommande vivement "la ferme des animaux" , de lui meme ...Edifiant .

sieglind la dragonne 04/12/2007 07:24

Et des mornifles aussi, je confirme !!! J'en ai marre de toujours crier au loup, enfin soi disant, vu que ça se réalise bien trop souvent à mon avis... Pour Orwell, du coup, tu me donne envie d'y retourner (surtout qu'il n'et pas loin... juste derrière moi hé, hé)Bises ma belle et je file (vu l'heure à laquelle je passe chez toi, imagines ce qu'il me reste à faire pfff !)

Elise 02/12/2007 18:25

Je ne suis cependant pas sure que nous ne soyons pas dans sous une monarchieMe trompe-je ?.....il me semble cependant que la démocratie n'intéresse plus tant que ça le peuple qui quand on les consultent via une enquête publique, passent devant la porte sans entrer parce qu'il n'y a rien à manger !!!!Ne pas se fier aux apparences, appartenances, appartées......bref fermer les yeux et croirejusqu'à ce qu'un bulletin de vote traverse ma routebisouilles ma chérie et X 4 aux Spits...

Spit 01/12/2007 17:41

La démocratie est le pire des régimes, à l'exception de tous les autresWinston Churchill

Spit 01/12/2007 17:41

La démocratie est le pire des régimes, à l'exception de tous les autresWinston Churchill