La « chasse aux pauvres » est ouverte à Argenteuil

Publié le par Manue la clocharde

Navrée de revenir avec un pareil coup de gueule mais là on dépasse la limite des bornes …
sdf

A Argenteuil on chasse le SDF comme les rats (et c’est pas nouveau puisque depuis l’été 2005 le maire UMP …tiens comme par hasard… avait déjà pris 2 arrêtés municipaux conte la mendicité dont un avait été refusé par la préfecture à cause de sa formulation : une «gêne olfactive anormale» liée à la présence des sans-domicile.

Pas honteux pour un rond, il remet ça en aout dernier en évitant soigneusement les mauvaises formulations mais avec une méthode bien plus hard …

La ville a acheté, courant juillet, des lots de Malodore, «un produit pas dangereux qui laisse une rémanence nauséabonde pendant plusieurs semaines», selon son fabricant Firchim.

 Les employés municipaux ont refusés de diffuser le produit, c’est le centre commercial qui s’en ai chargé devant ses sorties de secours….

 
Et la dignité humaine Georges Mothron ???  
En même temps quand on pue autant de la gueule que lui :

Le député-maire refuse de remettre son livret de nationalité à une femme musulmane, au motif qu'elle porte le voile. (Mai 2006)

Puanteur mémorable.

Il explique dans une interview à Marianne que les villes comme Argenteuil "ont toujours fait beaucoup de social et on se retrouvait avec des gens qui n'avaient rien à voir avec notre ville, notre région, voire notre pays. Je veux bien m'occuper de notre population mais pas de ceux qui viennent des autres communes ou d'autres régions".( Janvier 2007 )

Puanteur d'anthologie.

Ce bon vieux Georges me raconte comment il a fait acheter à ses services municipaux, en même temps qu'il prenait un énième arrêté anti-mendicité, tout un stock de produits répulsifs nauséabonds pour écarter les sans-domicile-fixe du centre-ville. Manque de chance, poursuit-il : les agents de la ville ont refusé de prêter main-forte à l'opération. (Août 2007 )

Puanteur maximum.

 Source : Le charançon libéré

Publié dans Langue de pute

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sieglind la dragonne 27/08/2007 17:54

Un comble ! Ce type "dégage" autant moralement, sinon plus, que de la gueule ! Je serai un de ses administrés, j'aurai presque honte d'énonce"r que je suis de sa localité ! (encore heureux, j'suis à des bornes de là, je me connais, je serai capable de déménager (physiquement, pas mentalement.... c'est déjà fait hé, hé)Je note et diffuse à dragon, ça va l'intéresser ça !Bises ma belle

élise 26/08/2007 13:03

Je ne voudrais pas jouer les troubles fêtes ceci dit, on a du condamner un escalier d'accès à mon boulot parce que l'odeur était trop forte et que trop de SDF dormaient aux abords...le SAMU social, les assos font tout ce qu'elles peuvent et ils sont subventionnés pour ça, on a des asiles de jour, de nuit, des lieux d'accueil qui accèptent les chiens, des casiers de dépôt pour leur affaire, on a aussi prévu de laver leur fringues mais ils ne veulent pasils préfèrent pisser et vaumir sur les gens qui passent,pour se faire, ils s'installent sur les grilles qui surplombent la gare routière et ils attendent le passage de '"la victime"souvenez vous, j'ai été virée pour avoir offert le café à des SDF mais il me semble que le problème dans certaines ville est d'une ampleur phéoménale et que personne ne veut faire comprendre aux SDF qu'ils peuvent trouver accueil ailleurs que là où ils empêchent les gens de travailler.bref y'a de quoi dire pendant des heures mais je vois que l'heure de la rentrée à sonner...bisous

Manue la clocharde 26/08/2007 13:31

Selon l’INSEE, un tiers des personnes sans abri sont employés ou ouvriers.Dans ton propos, il s’agit d’une image du clochard qui aurait choisi la situation de ne plus avoir de choix. Il s’agit aussi de l’image du pauvre fainéant qui préférerait vivre de l’assistance plutôt que de ses efforts. Si dans certains discours on peut, mais très rarement, entendre des SDF exprimer un choix, il peut s’agir d’une rationalisation a posteriori. Plutôt que de devoir dire combien on est humilié d’être dans cette situation, on préfère la revendiquer. On parle de retournement du stigmate. Dit autrement et clairement, je pense qu’il ne s’agit jamais d’un choix raisonné. A lire : http://www.lien-social.com/spip.php?article1062&id_groupe=3

Spit 25/08/2007 21:50

Ah toi aussi tu as entendu que cet %¤§ a acheté du Malodor pour faire fuir les pouilleux !!En fait les employés municipaux ont protesté avant même qu'on leur donne les consignes d'épandage, et ca, ca fait vraiment plaisir.Personnellement, si j'étais élu local du coin, j'aurais démissionné après le conseil approuvant l'achat de cette merde.Ca me fout la gerbe cette histoire mais t'as bien fait de la mentionner.Bonne fin de vacances quand memeTiens question, il parait qu'on peut être déchu de sa nationalité en cas de trahison etc, est-ce qu'on peut être déchu du statut d'être humain ?"C'est un sujet que l'on aborde peu mais il ne faut pas fuir un problème parce qu'il dérange, alors je pose la question" (si ce style vous rappelle quelqu'un ce n'est pas un hasard)

Manue la clocharde 26/08/2007 09:48

Pourquoi pas , on peut bien en religion etre un ange déchu alors rien n'empeche l'etre humain de ne plus en etre un.... D'ailleurs j'ai l'impression que l'etre humain est une espece en voie de disparition....Je constatate que le principe de la réincarnation à de beaux jours devant elle  car "On ne peut pas devenir aussi con en une seule vie".......Bises mon Spit